Commotion cérébrale

En tant qu’ostéopathe diplômée, il n’est pas rare que je doive traiter des syndromes post-commotionnels suite à un traumatisme. Ces symptômes sont variables et surviennent après un choc brutal, direct ou indirect :

  • Coups à la tête, à la mâchoire, au visage…
  • Blessure sportive (plaquage contre la bande, collision entre joueurs…)
  • Chutes diverses
  • Accident de voiture

bébé rose princesseLes causes peuvent être nombreuses. On parle de commotion lorsque le cerveau subit un impact avec force. Les symptômes de la commotion cérébrale peuvent différer d’une personne à l’autre selon la force du choc subit et de la zone du cerveau atteinte par l’impact.

Scanner d'un crane au rayon-x

Ces symptômes peuvent comprendre :

  • Maux de tête, pression à la tête
  • Douleurs cervicales
  • Nausées, vomissements
  • Vertige, déséquilibre
  • Fatigue, somnolence
  • Trouble de la vision (vision embrouillée…)
  • Distraction, confusion, désorientation…

Lorsque le cerveau est soumis à des forces biomécaniques traumatiques de va-et-vient à l’intérieur de la boîte crânienne, il peut en résulter des dommages à la masse cérébrale. Ainsi, la surveillance des signes et symptômes associés à la commotion cérébrale nous informe sur la gravité des fonctions atteintes. Il est important de consulter un médecin rapidement, afin de bien évaluer l’ampleur du choc. Ainsi, un suivi médical et un programme de réadaptation seront proposés selon les besoins. L’ostéopathie peut être envisagée dans ce processus de réadaptation afin d’optimiser la récupération des fonctions atteintes.

La commotion cérébrale et l’ostéopathie

Le travail de l’ostéopathe consistera à libérer les compressions de diverses zones qui préviennent la liberté de mouvement et la libre circulation des liquides dans tout le corps. Un traitement global de tout le corps servira à enlever les éventuels blocages survenus suite à l'accident. Il commencera à apaiser les tensions crâniennes consécutives du traumatisme crânien. Ensuite, un travail plus spécifique du crâne viendra harmoniser et relancer la dynamique crânienne. L’ensemble du travail diminuera les symptômes de la commotion, voire leur disparition.  Malgré les améliorations ressenties, il est de mise de toujours respecter les recommandations du médecin pour la reprise des activités.

Je vous invite à consulter l’étude réalisée à double insu en 2006 par Lachapelle, D.O. sur des athlètes universitaires ou amateurs de 18 à 40 ans présentant des séquelles suite à une commotion craniocérébrale lors de la pratique d’un sport. Les résultats de l’étude démontrent une amélioration significative de certains symptômes suite à seulement trois traitements ostéopathiques. Retrouvez également le lien d’un reportage sur la commotion cérébrale réalisée dans le cadre de l’émission Découverte diffusée en 2011-2012 à Radio-Canada.

http://qualita.ca/indications-de-losteopathie/consulter-un-osteopathe-apres-une-commotion-cerebrale/

http://ici.radio-canada.ca/emissions/decouverte/2011-012/Reportage.asp?idDoc=199487&autoPlay

«Au-delà des symptômes, votre globalité !»

Communiquez avec moi !